Ce n'est pas d'un manque dont vous souffrez ou dont vous êtes victime, mais d'un trop-plein : de rêves, d'imagination, de fantaisie, de possibilités, de qualités, d'occasions qui vous sont offertes.Bref, vous ne savez plus où donner de la tête, ni qui vous êtes vraiment et ce que vous voulez.

 

 

Retour